E-learning

Les Bases d’une Bonne Communication

La communication est un processus interactif et dynamique d’émission et de
réception de messages.

Impact :
Il y a communication chaque fois qu’un organisme vivant peut affecter un autre
organisme en le modifiant, ou en modifiant son action à partir de la transmission
d’une information.

Bref , c’est un acte au cours duquel un individu « émetteur » traduit un fait, un concept, un sentiment en un message qu’il adresse par le canal qui lui paraît le plus approprié, à
un autre individu « récepteur », avec l’intention que ce dernier puisse prendre
connaissance du concept envoyé.

Capture

 

 

Il existe 5 types d’enjeux de communication , qu’on doit bien les distinguer :

 
lo.PNG

Identitaire :
– Toute communication définit l’identité de
l’émetteur,
– L’identité du locuteur va se manifester dans
la phraséologie utilisée, dans l’usage d’un
code particulier,…
– L’identité est aussi un enjeu, la personne
qui communique peut mettre en danger son
image faute de communication adéquate.

 

conatif :

Ces enjeux représentant la possibilité
d’influencer l’autre ,
– Dans toute communication, l’émetteur cherche à
influencer l’autre, le convaincre sur une opinion,
sur un comportement, à le faire changer d’avis.
– Ces enjeux peuvent prendre deux voies : o La séduction : qui recherche un rapport de
complicité, d’attirance, de sympathie en
mettant en avant les aspects relationnels o Le pouvoir : qui instaure un rapport de force
entre les interlocuteurs (autorité, sanctions,
menaces…)

 

terrotorial:

L’enjeu est de préserver un espace intime pour  ne pas se mettre en danger dans la communication.
– Ces enjeux vont se mettre en place à la fois dans l’espace physique et psychique,
– Les enjeux de l’espace psychique font référence aux aspects d’intimité, aux éléments personnels, privés, aux limites où on accepte l’autre dans son espace .

 

Relationnel:

Établir , équilibrer ou rétablir une relation
– Il y a enjeu d’entrer en relation, d’avoir des contacts, d’œuvrer à avoir des contacts satisfaisants par rapport à son objectif, en fonction de la situation de l’individu, du moment (besoin de gratification, de protection…).

 

à retenir : 

La communication peut être volontaire ou non

✓ On ne peut pas ne pas communiquer,

✓ Il y a des «personnes avec des antennes» et des «murs avec des oreilles » (nous ne savons pas toujours qui est éventuellement en mesure de capter ou de recevoir notre message),

✓ Le message est parfois mal compris, mais la communication est toujours présente,

✓ Le phénomène de la communication est toujours présent quelle que soit la situation. (Van de Leemput.UCL. 2003-2004),

✓ Communiquer, c’est mettre en commun; et mettre en commun, c’est l’acte qui nous
constitue. Si l’on estime que cet acte est impossible, on refuse tout projet humain.

La communication est unique et irréversible

✓ Ce qui est dit est dit; on ne peut l’effacer,

✓ Tout au plus, on pourra le nuancer ou l’expliquer pour le rendre plus compréhensible, ✓ On ne peut pas non plus recréer de façon identique une situation de communication.

Chacun a sa perception A retenir..

Entre ce que je pense,

Ce que je veux dire,

Ce que je crois dire,

Ce que je dis,

Ce que vous voulez entendre,

Ce que vous entendez,

Ce que vous croyez comprendre,

Ce que vous voulez comprendre,

Ce que vous comprenez…

Il y a au moins neuf possibilités de ne pas s’entendre!

 

A corriger…

Le sens est uniquement dans les mots.
✓ Émettre un message, le «dire», n’assure pas que le message sera bien reçu. Il arrive que le message se perde ou se déforme en cours de route. =>  malentendus!!
✓ Selon de nombreuses recherches, les facteurs qui, au strict plan de l’expression, contribuent au fait qu’un message passe, opèrent dans les propositions suivantes :

  • L’intensité du message (niveau) = 57 %
  • Le ton de la voix (degré d’accord avec l’émotion) = 36 %
  •  Le choix des mots = 7 %

 

Capture.PNG

La richesse du vocabulaire n’est pas un facteur très déterminant en communication.

– Croire à ce que l’on exprime,
– Le faire sur un ton approprié favorisant ainsi la réception de notre message,
– A titre de récepteur, on gagne à chercher à comprendre au-delà des mots. Il importe de porter attention aux idées émises, mais aussi aux émotions présentes.

 

Communiquer davantage est toujours préférable
Il existe des situations où trop parler peut aussi s’avérer néfaste :
Exemple :

• Polémique

• Colère

 La communication est un don naturel
Un talent qui se développe. Certaines personnes pensent qu’on naît plus ou moins habile en communication et que tout est joué pour le reste de notre vie. Bien sur certains affichent des prédispositions reliées à des traits de personnalité ou à des facteurs de milieu. Mais, au même titre qu’on peut développer ses aptitudes sportives, l’acquisition de connaissances et l’entraînement peuvent permettre à chacun d’exploiter bien davantage son potentiel de communication.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s